L'Office de Tourisme de Montpellier, partenaire des 800 ans

Entretien avec Maguelone Moynier, responsable du service visites guidées / Groupes.
Que représente le partenariat de l'Office de tourisme avec les 800 ans ?

Il est tout naturel, car cette collaboration remonte à 2002, année où la Faculté de Médecine nous a confié via une convention la gestion des visites du site à destination du grand public. Au fur et à mesure des années, le contenu et la forme des visites ont évolué, en collaboration avec la faculté. Les guides sont formés régulièrement pour demeurer des « experts ». La visite de deux heures fait découvrir le lieu, tour à tour palais épiscopal, puis monastère bénédictin et siège de la faculté. Nous avons élaboré une série d'autres parcours pour mettre en exergue la médecine dans la ville. Pour les 800 ans, la place de la médecine et l'évolution de son enseignement est mis en valeur à travers plusieurs lieux : la pharmacie de la Miséricorde, l'hôtel St Côme, le quartier de la Panacée et bien sûr la faculté. Nous faisons également découvrir le Jardin des plantes, le campus Arnaud de Villeneuve, les botanistes illustres, la chapelle St Charles, les femmes médecins, le Mikvé...: L'événement des 800 ans met en valeur tout le travail effectué depuis des années et rend plus visibles au public ces lieux chargés d'histoire.

Quelles sont les autres actions ?

Nous avons une boutique place de la Comédie où sont vendus des objets estampillés 800 ans, qui ont beaucoup de succès (cartes postales, livres, stylos, tisane, tour de cou, pochettes, pot en faïence). Nous communiquons également sur le site web, dans nos réseaux, dans les médias (dossiers de presse) et lors d'événements particuliers comme FUTURAPOLIS, organisé par la ville, la métropole et LE POINT. Ce fut une très belle expérience : nous avons accueilli le public sur un stand dédié aux 800 ans, au premier étage de l'Opéra Comédie. Nous étions là au cœur de notre métier, puisqu’il s'agissait de mettre en avant le patrimoine et de le vulgariser. Une borne interactive permettait de découvrir l'histoire de la faculté. Des auteurs ont dédicacé leurs livres, vendus à la boutique. Nous essayons également de coller à l'actualité. Dans le cadre des 800 ans, pour l'exposition « Possédé.e.s », nous avons imaginé un parcours dans la ville qui finissait à la Panacée. Les visiteurs étaient ravis, car ils ont abordé une exposition d'art contemporain avec un autre regard. Les médiateurs ont souligné la richesse des échanges et des avis, par rapport à des visiteurs non préparés. Nous avons également travaillé en collaboration étroite avec la faculté, le musée Fabre et la métropole pour l'élaboration de l'application Fabre & the city. Elle permet de découvrir de manière ludique 14 lieux historiques du patrimoine de la faculté de médecine. Nous avons partagé notre expérience du terrain pour l'élaboration du parcours et nous relayons le dispositif auprès des visiteurs et des touristes depuis sa sortie le 10 octobre.

Que représentent les visites de la faculté de médecine en termes de fréquentation ?

Nous n'avons pas besoin de faire de la publicité pour vendre les visites de la faculté. En 2019 nous avons accueilli en termes de fréquentation 5 733 visites sur un total de 38 707 personnes, ce qui correspond à 17% de nos visites. Pour satisfaire tout le monde, nous organisons deux visites en même temps. Cet été, malgré les restrictions sanitaires le taux de fréquentation est resté inchangé. Nous restons donc confiants !

Quels sont les projets à venir ?

Nous réfléchissons à pérenniser le corner 800 ans dans nos murs et à créer un espace dédié pour matérialiser la démarche d'inscription au patrimoine de l'Unesco initiée par la ville. Dans le cadre de notre cycle de conférences grand public « Rencontre avec », nous envisageons d’accueillir un membre du comité des 800 ans pour évoquer la naissance de la Faculté de Médecine. Nous projetons également d'installer une vitrine d'objets estampillés 800 ans dans la Faculté de Médecine. Et bien sûr nous continuons à communiquer de manière transversale sur les réseaux sociaux et les sites de l'Office de tourisme et des 800 ans. Tout cela fait partie de nos réflexions pour 2021.

Merci également à Caroline Berland, responsable communication/e-tourisme pour les illustrations et le complément d'information.

CLUB DES PARTENAIRES