Le 17 août 2020, date anniversaire

Le 17 août 2020, la faculté de médecine a officiellement soufflé ses 800 bougies. La ville de Montpellier et sa Métropole, le Département, la Région et l’ensemble des institutions, les professeurs, les étudiants se sont réunis autour de Michel Mondain, Doyen de la Faculté de Médecine et de Philippe Augé, Président de l’Université de Montpellier pour célébrer cet événement. Le légat du pape Conrad d'Urach ignorait alors qu'en concédant ses premiers statuts à « l'universitas medicorum » le 17 août 1220, cette date allait devenir historique. Il ignorait qu'elle tomberait en plein milieu des vacances des Français. Et surtout il ne pouvait imaginer qu'une mystérieuse épidémie allait frapper la planète entière, mettant à mal toutes les célébrations et les rassemblements.

Cet anniversaire aurait pu être célébré bien tristement. Il n'en a rien été. Interrompant ou reportant leurs vacances, les professeurs et les étudiants en masque et robe, faluches et rangs d'hermine, ont descendu solennellement les marches menant vers l'atrium, ancien cloître du monastère St Benoît, précédés par la masse en argent de 3,5kg portée par Eddy Lamou, l'huissier en robe noire. Dans la cour d'honneur, pas de flonflon, ni de drapeaux, mais des couleurs : ceinture tricolore du maire, robes noires, épitoges rouges, groseille, violette, autour d'une mystérieuse plaque voilée de bleu et bercée de musique live dans une cérémonie imaginée et mise en scène par Gérald Chanques, Christophe Bonnel et le comité de pilotage. Environ 200 personnes, Covid 19 oblige, ont fait le voyage vers le passé et le futur et cela avait un petit goût d'éternité.

Le Doyen Michel Mondain a évoqué un ancien étudiant du nom de Rabelais : « La sagesse ne peut pas entrer dans un esprit méchant, et science sans conscience n’est que ruine de l’âme. » Le président de l'université, Philippe Augé, a souligné la jeunesse de la faculté : « l’université aime respecter les traditions […] Elle s’est développée sur des valeurs d’humanisme […] Et sait se projeter dans le futur. » Le maire de Montpellier, Mickaël Delafosse a conclu : « les civilisations sont mortelles, les Hommes sont mortels, mais depuis 800 ans de manière continue s’exerce la médecine ici à Montpellier. Ces 800 ans consacrent l’identité profondément humaniste de notre ville. »

Le professeur Thierrey Lavabre-Bertrand, Vice-président de l'Université de Montpellier en charge du Patrimoine historique et président du comité de pilotage des 800 ans de la Faculté, rappelait au début de la cérémonie le contexte de l'époque : « Nous étions alors dans une période de profonds bouleversements ». Aujourd'hui nous traversons également une crise sans précédent, mais le 17 août 2020 a montré que la célébration des 800 ans ne s'arrêtait pas à une pandémie.

CLUB DES PARTENAIRES